Alerte Fausses Infos Alerte Fausses Infos Alerte Fausses Infos

15 minutes pour convaincre (20h46) : David Pujadas ment sur le rétablissement des frontières.

David Pujadas prétend que les frontières sont rétablies. C’est faux car les accords de Schengen ne sont que suspendus que provisoirement, tant que dure la menace. Et les Français qui se sont rendus à l’étranger ont pu se rendre compte que nos frontières n’ont pas été rétablies : avoir des frontières suppose des infrastructures douanières de long terme et du personnel. Or, on n’embauche pas de douaniers et on n’a rétabli aucun poste de douane aux frontières terrestres.

Cette absence de responsabilité a une conséquence terrible : le terroriste Anis Amri a pu frapper sur le sol allemand en décembre dernier et traverser en toute tranquillité plusieurs frontières, avant d’être arrêté par hasard en Italie.

Marine Le Pen s’engage à embaucher 6 000 douaniers et à rétablir durablement des frontières afin que les Français aient le contrôle de l’accès à leur territoire et puissent vivre dans un pays sûr.

15 minutes pour convaincre (20h43) : Léa Salamé désinforme (encore !) sur la souveraineté monétaire

Léa Salamé affirme que le nouveau franc et que la possible dévaluation qui suivra amputera le patrimoine des Français de 20 %. C’est faux : l’euro s’est dévalué de 20 % par rapport au dollar ces dernières années, sans que le patrimoine des Français fonde tout autant.

C’est le même faux argument qui vaut pour le renchérissement de nos importations si nous retrouvons une monnaie nationale.

En réalité, ces allégations participent encore et toujours du “projet peur” mené par le Système. Au contraire, le retour d’une monnaie nationale (comme 95 % des pays du monde) permettra d’oxygéner notre économie, de relancer les créations d’emplois, d’augmenter le pouvoir d’achat.. !

8h30 Aphatie (08h50) : Oui, Marine est la candidate des classes populaires et moyennes !

Pour Gilles Bornstein, l’engagement 56 de Marine (pourvoir transmettre tous les cinq ans 100 000 euros à chacun de ses enfants sans taxe) serait une mesure “pour les riches”. C’est faux.

Il est en effet nécessaire d’alléger ces mécanismes de transmission afin de renforcer la solidarité intergénérationnelle. C’est aussi une manière utile d’injecter rapidement de l’argent dans l’économie car on sait que les plus jeunes investissent davantage à long terme.

Il est aussi utile de rappeler qu’à la différence de messieurs Macron et Fillon, Marine a pris l’engagement de ne pas supprimer l’ISF ; suppression qui pour le coup avantagerait les plus gros patrimoines. En particulier, la réforme de M. Macron, en exonérant les plus grosses fortunes (celles dues aux actions et non à l’immobilier), est un véritable cadeau aux ultra-riches.

LCI (13h17) : le programme sur l’Europe des nations est clair mais les journalistes ne bossent pas leurs fiches

Les journalistes du Grand Jury n’ont visiblement pas suffisamment bossé leurs fiches sur le programme de Marine, qui est pourtant très clair.

Dans l’intérêt des peuples, Marine veut une Europe de la coopération, une Europe des nations libres. Pour y parvenir, la feuille de route est très claire : engager dès le premier jour du mandat, une négociation avec les institutions européennes et les autres Etats membres pour retrouver notre souveraineté (économique, monétaire, territoriale et législative). Si les institutions européennes se plient à cette feuille de route, la France restera dans cette nouvelle Union européenne qui aura profondément changé.

Dans tous les cas, Marine proposera au peuple français un référendum sur l’appartenance de la France à l’Union européenne.

LCI (13h05) : Yves Thréard doit aller réviser son droit constitutionnel

Yves Thréard affirme que la priorité nationale ne peut être mise en oeuvre dans le cadre de l’Union européenne. C’est tout simplement faux puisque Marine Le Pen entend mettre en place la priorité nationale dans le cadre de sa grande réforme constitutionnelle (en plus de la réforme de la proximité, de la protection du patrimoine), qui sera adoptée par le peuple français par la voie du référendum.

Yves Thréard ne connaît visiblement pas les notions de base en droit puisque la constitution reste supérieure en droit aux traités européens. C’est aussi une belle manière de réaffirmer que la souveraineté du peuple français n’a pas à dépendre des technocrates de Bruxelles.

BFM (19h32) : Ruth Elkrief désinforme sur l’euro et l’épargne.

La fin de l’euro n’est pas une menace pour l’épargne des Français. C’est précisément l’euro qui menace l’épargne des Français. La directive BRRD sur l’Union bancaire permet aux banques en faillite de fonctionner, in fine, sur le compte de leurs épargnants. C’est exactement ce qui s’est passé à Chypre en 2013, au moment de la crise de l’euro.

La loi Sapin II quant à elle établit la possibilité de suspendre les retraits des fonds d’assurance vie pendant 6 mois en cas de menace sur la stabilité du système financier.

24h en questions (19h51) : Yves Calvi accuse à tort David Rachline

Pour Yves Calvi, en reconnaissant qu’il a travaillé et été rémunéré pour ce travail, David Rachline aurait reconnu un emploi fictif. C’est exactement le contraire : David Rachline a même publié plusieurs vidéos le montrant au travail dans l’hémicycle du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais. Même le président PS du conseil régional à l’époque, M. Percheron, a déclaré dans La Voix du Nord qu’il n’avait jamais eu aucune raison de soupçonner les assistants FN de quoi que ce soit.

24h en questions (19h47) : toujours les mêmes fausses infos sur l’euro…

Yves Calvi affirme qu’en retrouvant notre monnaie nationale, l’épargne des Français sera durement amputée. C’est une nouvelle fois le “projet peur” qui est brandi. Un exemple simple : l’euro s’est dévalué de 25 % en 2 ans par rapport au dollar et pourtant l’épargne des Français n’a pas fondu de 25 %…

Au contraire, le retour d’une monnaie nationale nous permettra de gagner en compétitivité, sans peser sur les retraites et les salaires, et de relancer la machine économique… ce qui permettra à terme aux Français d’épargner plus !

Par ailleurs, la loi Sapin 2 autorise à prélever dans l’épargne des Français pour sauver les banques et l’euro, comme cela a eu lieu à Chypre. C’est donc bien l’euro qui menace l’épargne des Français.

Le Grand Débat (22h30) : Fillon dit n’importe quoi sur les effectifs militaires

Les effectifs militaires ont varié comme suit selon le Ministère de la Défense :

  • au cours du gouvernement Fillon (2009) : 240 138 ;
  • fin du gouvernement Fillon (2012) : 222 215 ;
  • objectif 2017 : 209 900 (projet de loi de Finances).

Le niveau des effectifs militaires n’est donc pas du tout le même aujourd’hui qu’en 2012 et M. Fillon est responsable d’une très forte baisse de ces effectifs, décidée lorsqu’il était à Matignon.