BFMTV (19h38) : Ruth Elkrief, le protectionnisme, ce n’est pas la fermeture !

Ruth Elkrief a affirmé que Marine le Pen entendait fermer les frontières parce qu’elle voulait faire du protectionnisme. Les tarifs douaniers ne sont en aucun cas une fermeture : nous pourrons toujours importer ou exporter, comme le font très facilement les Suisses ou encore les Norvégiens ! Le protectionnisme intelligent que Marine appelle de ses voeux, via des barrières douanières, permettra de nous protéger de la concurrence déloyale, qui affaiblit nos entreprises et nos agriculteurs.

L’argument est le même pour les frontières physiques qui ne sont pas des murs infranchissables mais un filtre, qui permet de réguler l’immigration et de contrôler qui entre, qui sort et qui se maintient sur notre sol.